Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuel Macron veut-il privatiser nos forêts ?
Chers amis du Naturel,

Depuis quelques années, l’action Office National des Forêts est troublante.

Pour les organisations écologiques, cet organisme a tendance à transformer nos belles forêts en « usine à bois ».

Oui, l’ONF ferait des coupes sombres dans nos forêts, pour des raisons commerciales.

Écoutez Olivier Marvaud, président d’une association qui défend la forêt domaniale de la Coubre, plantée par Napoléon III :

« En quatre ans, ils ont transformé notre forêt de protection en forêt de pure production. Ils arrivent avec des engins qui ont des roues de trois mètres de haut, ils passent n'importe où et sur certains secteurs, ils laissent des champs de ruine ».

Et même quand ils « replantent » des arbres après avoir rasé, les dégâts sont irréparables.

C’est ce qu’explique très bien la sénatrice Anne-Catherine Loisier, présidente du groupe forêt-bois au Sénat :

« Comme ils sont dans une logique de rentabilité, ils vont mettre un même type d'arbre sur plusieurs hectares. Cela abime la biodiversité. »

A l’intérieur de l’ONF, cette politique de gros sous dérange :

« Ce qui compte désormais pour la direction, c'est de faire rentrer de l'argent, donc couper de plus en plus d'arbres pour vendre de plus en plus de bois et ainsi, remplir les caisses », selon Philippe Canal, syndicaliste.

Donc on ne peut pas vraiment dire que l’ONF soit le gardien du temple, sourcilleux de nos forêts et de l’équilibre écologique.

Et pourtant, tenez-vous bien :

Pour Emmanuel Macron, l’ONF est encore trop « écolo » !

L’ONF ne va pas assez loin dans le déboisement et la course à la rentabilité !!!

Voilà pourquoi le gouvernement est en train de préparer un projet de démantèlement de l’ONF :
 
Encore pire, le gouvernement est en train de préparer, en toute discrétion, un décret qui risque d'autoriser une DEFORESTATION à grande échelle en France :

C'est un potentiel saccage écologique, décidé pour faire plaisir aux lobbys du béton (promoteurs immobiliers, supermarchés, centres commerciaux etc.).

Je vous explique : 

Veulent-ils AUTORISER LA DEFORESTATION EN MODE « TURBO » ???

Aujourd’hui les opérations de déforestation nécessitent la prise en compte de nombreux avis d’experts avant d’être autorisées :
  

- associations, 

- agence pour la biodiversité, 

- experts forestiers, 

- structures de l’Etat, etc. 
 

C’est un processus maîtrisé, réfléchi, qui prend le temps d’étudier en détail les différents enjeux et leurs conséquences environnementales. 
 
Trop lent, au goût des bétonneurs…
 
Alors le décret du gouvernement prévoit de donner au préfet la possibilité de DECIDER SEUL la déforestation, y compris quand il s’agira d’accorder des autorisations de travaux importants dans les sites classés1
 
En langue de bois technocratique, cela donne la formulation suivante : 

« Dans le cadre de la simplification des procédures d’autorisation, le gouvernement souhaite se passer de l’avis de l’Office National des Forêts pour certaines opérations de défrichement... »2
 

On ne s’y prendrait pas autrement pour favoriser en douce les assauts des bétonneurs contre la forêt française !
 
 « Cela permet de gagner du temps »3  a confié, fièrement, un fonctionnaire qui a travaillé sur ce projet de décret.
 
Gagner du temps ?! Mais pour quoi faire ?
 

Pour détruire la forêt de Fontainebleau ? Et y installer une « discount valley avec magasins « sortie d’usine » ??

Pour saccager la forêt de Chambord, et construire un parc d’attraction « François Ier  » avec parking et fast-food ??

Pour transformer la forêt domaniale de la Teste en forêt…d’entrepôts ? 

Pour promouvoir le béton partout et toujours ???
 

Si vous écoutez les discours officiels, on vous dit que la forêt française se porte « à merveille ».
 
Mais ce n’est pas du tout ce qu’on observe dans la réalité !!
 

1 million d’hectares d’arbres disparu en 15 ans en France !

Regardez bien cette carte, publiée par l’ONG indépendante Gobal Forest Watch :
Cette carte a été réalisée avec des technologies de pointe : imagerie par satellite, calcul à distance et données ouvertes.

Elle est le fruit du travail d’organismes officiels comme FAO, Google, Greenpeace et même la Nasa.

L’objectif est que tous les citoyens puissent voir la déforestation en temps réel, à l’échelle mondiale !

Et les résultats français sont particulièrement inquiétants :

De l’an 2000 à 2017, la France a perdu 992 kilohectares d’arbres, soit un million d’hectares !!

C’est une perte gigantesque, qui n’est pas compensée par les nouvelles forêts ! 

Il est donc URGENT d’arrêter ce terrible mouvement !!

Mais avec son décret, on dirait que le gouvernement veut faire le contraire, et ACCELERER le déboisement  en France !!

 

Ils lancent de belles promesses… et font le contraire !

C’est d’autant plus incroyable qu’il y quelques mois encore, le ministre de l’Ecologie lui-même, M. François de Rugy, annonçait sa volonté de…luter contre la déforestation  :
Il a dit :
 
« Il faut tout faire pour lutter contre la déforestation » 
François de Rugy, ministre de l’Ecologie, novembre 2018
 
Depuis, il a bien retourné sa veste…
 
Joignant les mesures à la parole, il a annoncé que la France allait consacrer « un budget de 60 millions d’euros par an, sur les cinq prochaines années » à « des actions de gestion durable, de lutte contre la déforestation et de restauration des écosystèmes forestiers dégradés ».
 
Mais six mois après, arrière toute.
 
GIGANTESQUE RETOURNEMENT DE VESTE.  
 
Ce double discours est scandaleux, mensonger. C’est une TRAHISON des hommes et de la nature.  
 
Nous ne devons pas laisser faire !!!
 
C’est pourquoi je vous demande de signer sans perdre une seconde la grande pétition pour REFUSER LE DECRET PERMETTANT LA DEFORESTATION ACCELEREE.  
 

NON AU COUP D’ETAT CONTRE LA NATURE ! 

Nous devons être le plus nombreux possible à nous dresser contre ce décret aberrant, qui permettra toutes les dérives. 

« Pour décider d’autoriser ou non la transformation d’une forêt en zone commerciale, en lotissement ou en champ de blé, l’Etat se passera de notre avis. » résume un agent de l’Office National des Forêts (ONF – le service public qui gère et protège les forêts françaises).

Il n’y aura plus aucun contre-pouvoir.
 
Les projets les plus fous, les plus ravageurs n’auront plus qu’à être validés par un seule HOMME dans chaque département : le préfet. 

Le sénateur du Puy-de-Dôme Eric Gold a souligné dans une question écrite au gouvernement les dangers immenses de ce projet, évoquant en termes polis une « sensibilité variable des préfets aux enjeux environnementaux »…

En clair, cela signifie qu’il il y a des hauts fonctionnaires pour qui la préservation de la nature ne COMPTE PAS…

Et qu’il ils vont pouvoir prendre seuls la décision de massacrer des forêts entières pour les remplacer par des parkings !
 
C’EST ABERRANT !!! 

C’EST LA NEGATION ABSOLUE DES PREOCCUPATIONS ECOLOGIQUES DE MILLIONS DE FRANÇAIS. 

Face à ce coup d’état contre la Nature, nous ne devons pas rester immobiles ! Il faut leur montrer que nous sommes des centaines de milliers à vouloir préserver nos forêts :
 
NON AU SACRIFICE PROGRAMMÉ DE LA FORÊT FRANCAISE
 
 
Grands hêtres, chênes, charmes, trembles, peupliers, etc. tous ces arbres de France dont les feuilles bruissent avec le souffle du vent…ils sont notre précieux patrimoine à TOUS.
 
Ils sont les arbres de notre passé, et celui du futur de notre planète.
 
Ils sont les arbres qui nous rappellent les êtres aimés, les vivants et les morts. 
 
Ils sont aussi les arbres que l’on plante pour l’avenir, pour les voir pousser avec la génération qui grandit. Celle de nos enfants, de nos petits-enfants.
 
Cette génération qui sait ce qu’elle doit à la Terre, à la Nature.

Et qui entend bien la préserver.
 
C’est aussi pour elle que nous devons nous opposer massivement au décret FOU que le gouvernement veut instaurer.  
 
Rester les bras croisés, c’est accepter le saccage du monde, de la beauté, de la vie.

Voilà pourquoi je vous demande de vous associer à notre démarche, de signer et de transférer le plus largement possible autour de vous la grande pétition de sauvegarde des arbres de France.
 
PRESERVEZ NOS FORETS ! NON A LA DEFORESTATION PROGRAMMEE DE LA FRANCE !

Un grand merci pour votre signature et votre soutien !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
 

____

Sources

[1] https://www.consoglobe.com/forets-publiques-decret-deboisement-onf-cg
[2] https://reporterre.net/IMG/pdf/decret-sites-classes.pdf
[3] Le Parisien, Vendredi 24 mai 2019.
[4] Id.
[5] net/blog-forets-sylviculture-malforestation/
[6] https://www.europe1.fr/societe/malforestation-et-surexploitation-du-bois-sommes-nous-en-train-de-tuer-nos-forets-3755522
[7 ]https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/disparition-des-grands-singes-parlementaires-et-gouvernement-face-a-l-urgence

____
 

Vous ne souhaitez plus recevoir gratuitement La Lettre de l’Association :
Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
 

 
Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste (AISNSH)
Case postale - 1211 Genève 3 - Suisse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :