Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Zelensky au front, les mains dans les poches…

 

La photo ci-dessus interpelle à plus d’un titre. Elle est supposée montrer Zelensky dans la région de Kharkiv, soit sur le front de guerre au Donbass.

Elle a été prise, par capture d’écran, sur une vidéo diffusée par « France 24 », la chaîne de propagande au service de l’Élysée (et par toutes les autres chaînes occidentales lèche-Zelensky).

 

 
 
 

 

Ce qui interpelle dans cette photo :

1 – Zelensky a les mains dans les poches. Il est calme et serein. Indiffèrent à ce qui l’entoure. Pourtant, un homme qui se trouve dans une zone de combats, surtout qu’il est supposé être le président et le commandant de l’armée de son pays, doit se tenir dans une position martiale.

Les mains dans les poches, alors qu’on le renseigne sur la situation militaire (désastreuse) dans la région, c’est un signe d’indifférence, de mépris et de lassitude de la part de Zelensky.

Mais, peut-être que le Zelensky est en train de palper son zizi pour voir s’il est toujours capable de jouer au piano au Théâtre Bolchoï de Moscou, après la grande victoire sur la méchante Russie, prévue par Washington avant la fin de l’été.

2 – Sur la photo, on voit un militaire (de dos) qui semble s’adresser à Zelensky et aux personnes qui l’entourent. Il semble leur donner des indications sur le déroulement des combats ou sur les destructions subies. Il tend le bras vers la droite et pointe dans cette direction.

Mais personne ne regarde dans la direction vers laquelle le militaire veut attirer leur attention.

Tout le monde regarde dans la direction opposée.

Il devait être vraiment malheureux, ce militaire négligé, abîmé, détruit par ces regards méprisants.

Il appelait le président ukrainien à regarder dans une direction, le président et son entourage regardaient dans la direction opposée.

Le faisaient-ils exprès ? Aucun doute.

3 – Le gros sac que Zelenski porte sur son torse.

On pourrait penser que c’est un gilet pare-balles, mais ce n’en est pas un. Il ressemble plus à un coffre-fort de banque.

Ce ne seraient pas des billets de banque que tu portes là-dedans, Volodymyr ?

N’aurais-tu pas l’intention de t’envoler vers les îles paradisiaques du monde où le péché fiscal est vite absout ou, même, carrément inexistant ?

Tu as beaucoup de choses à te reprocher de ce côté-là, hein, avoue !

Bonne chance, Volodymyr, dans les îles du paradis.

Mais fous la paix à l’Ukraine. Fous la paix au peuple ukrainien.

A cause de toi, Zelensky, l’Ukraine est en train de perdre le capital de sympathie sincèrement acquis après l’intervention militaire russe dans ton pays.

On se rend compte, de plus en plus, de ta supercherie avec l’Occident.

Sois maudit, Volodymyr. Le peuple ukrainien ne te le pardonnera jamais.

Messin’Issa

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :