Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chère lectrice, cher lecteur,

Conflits d’intérêts, recherche de profits, scandales sanitaires passés sous silence…

Pour découvrir TOUTE la vérité sur ce que le système inflige à votre santé, lisez vite la lettre explosive d’Alizée Berchet ci-dessous.

Amicalement,

Florent Cavaler

Survivre à la dictature sanitaire avec l’herboristerie

Dans cette lettre, je vous dévoile :

  • Des scandales sanitaires que les gouvernements et les gros laboratoires vous cachent depuis toujours
  • Pourquoi les plantes médicinales reconnues par l’OMS sont interdites en France
  • La solution pour prendre soin de votre santé grâce aux plantes, de manière autonome, et sans vous ruiner

Chère lectrice, cher lecteur,

Ces deux dernières années, nous avons souvent été bernés.

Et les 5 ans à venir risquent d’être tout aussi mouvementés.

Vous l’aurez peut-être remarqué, le système de santé est en déclin.

Et c’est peut-être encore pire que ce que l’on croyait jusque là…

Je préfère vous prévenir : les informations que je m'apprête à vous partager sont tellement explosives que mon juriste m’a interdit de citer les noms des personnes et des laboratoires concernés.

Votre santé entre les mains des puissants ?

La réalité, c’est que la santé n’appartient plus aux soignants.

Elle est désormais entre les mains de personnes qui n’ont pas grand chose à voir avec notre santé :

  • Été 2020 : pour la première fois dans l’exercice de leur profession, les médecins de famille ont reçu une interdiction de prescrire un médicament sûr, connu et utilisé depuis longtemps (l’hydroxychloroquine[1]). De nombreux médecins ont perçu cette décision comme une atteinte à leur liberté de prescription, les empêchant de mener à bien leur mission.
  • Pendant toute la durée de la pandémie, le Ministère de la Santé aurait engagé un grand cabinet de conseil privé[3]... alors que ce dernier travaillait en même temps pour des laboratoires qui vendent les doses de vaccin au gouvernement.[4]
  • En plus, ce même cabinet de conseil serait impliqué dans l’un des plus graves scandales sanitaires du siècle[5] : la crise des opiacés, qui serait responsable de 90 overdoses mortelles par jour et des 2 millions d’Américains en état de dépendance[6]… 
  • Le 12 juillet 2021, la cheffe scientifique de l’OMS affirme “qu’il n’y avait pas de preuve scientifique qui suggère qu’on a besoin d’injection de rappel[7]. Pourtant, à peine quelques heures après cette annonce, le Président de la République annonce une troisième campagne de vaccination (et l’instauration d’un pass sanitaire)[8]
  • Deux mois plus tôt, c’était le patron d’un laboratoire fabricant de vaccins, qui conseillait la troisième dose[9]. Le problème, c’est que cet homme n’a jamais fait d’études de médecine.[10] Il est “juste” le patron d’un des labos producteurs de vaccins, et le 23ème milliardaire le plus riche du monde.[11]

… Et j’en passe !

C’est triste à dire, mais j’ai l’impression que la santé appartient de plus en plus aux politiciens, laboratoires et cabinets privés…

La maladie de la vache folle… après le vaccin ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :