Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bonjour !

Je vous ai écrit il y a peu à propos du centre islamique et de la méga-mosquée qui pourraient bientôt voir le jour à Metz.

Le minaret de cette dernière culminera à 35 mètres de hauteur…

… et l’édifice de 5 649 m2 au sol sur 11 843 m2 de terrain pourra accueillir jusqu’à 4 000 personnes !

Après la mosquée de Strasbourg, elle sera l’une des plus grandes mosquées d’Europe !

Pourquoi construire un tel édifice alors qu’il existe déjà 13 mosquées à Metz et des dizaines de salles de prière ?

Simplement pour que tout le monde comprenne que la Lorraine, qui compte déjà 63 mosquées, doit devenir une terre d’islam.

Sachez que déjà 30 000 Français, dont vous-même, ont décidé de protester auprès du maire de Metz en signant la pétition qui lui est adressée.

Merci infiniment pour votre réaction.

Toutefois, si nous voulons que François Grosdidier nous écoute, il est indispensable que nous soyons beaucoup plus nombreux.

S’il vous plaît, pourriez-vous m’accorder un don de 10, 20 ou même 30 euros afin que je paye de la publicité sur les réseaux sociaux pour promouvoir cette campagne.

 

Sachez que l’un des gestionnaires du futur lieu de culte – la confédération islamique Millî Görüş – n’est autre que la vitrine de l’AKP, le parti islamiste de l’actuel Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdoğan.

         « Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles sont nos casques, les mosquées nos casernes, et les croyants sont nos soldats », n’hésitait pas à fanfaronner le président turc, Recep Tayyip Erdogan devant le groupe parlementaire de son parti, l’AKP, le 12 juillet 2011.

Millî Görüş est un mouvement classé comme « islamiste fondamentaliste » par les renseignements fédéraux allemands et a été également qualifié de « confrérie fondamentaliste » par le Conseil d’État.

 

L’édification d’une immense mosquée à Metz pilotée par un mouvement aussi radical qui contrôle déjà 71 mosquées en France, est un pas en avant extrêmement préoccupant vers l’islamisation de notre pays.


C’est pour cela que je me permets de vous demander de m’aider à faire connaître la pétition adressée à M. François Grosdidier, maire de Metz.
 

 

JE DONNE

JE DONNE

 

 

Vous et moi devons agir vite et frapper fort !

Concrètement, je souhaite remettre à M. François Grosdidier 100 000 pétitions dans les prochains mois.

Mais pour cela il me faut toucher de toute urgence des milliers de Français, comme je l’ai fait avec vous.

C’est possible ! Fin 2020, Avenir de la Culture a envoyé 30 000 pétitions au maire de Nice contre la construction d’une immense mosquée dans sa ville, très semblable à celle qui pourrait voir le jour à Metz.

Face à la pression populaire, Christian Estrosi a été obligé de reculer : le projet de grande mosquée a été abandonnée.

Cependant, la réussite des campagnes d’Avenir de la Culture dépend uniquement de votre générosité et de celle de tous les Français qui partagent notre cause.

Sans cette aide il m’est tout simplement impossible de payer de la publicité.

J'ai besoin de vous pour toucher d’autres foyers et inviter un maximum de Français à se joindre à nous pour empêcher que l’édification d’une immense mosquée néo-ottomane fasse de la Lorraine une place forte islamo-turque.

Aussi, permettez-moi de vous demander d’accorder à Avenir de la Culture un don de 10, 15, 20 ou 50 euros. Ou même 100 euros si vous le pouvez.

 

 

JE DONNE

JE DONNE

 

 

Je suis certain que les générations futures vous seront toujours reconnaissantes pour votre engagement.

Elles seront fières de vous car vous aurez contribué à préserver la Lorraine et la France de la conquête turque.

J’attends votre réponse avec confiance et vous prie de croire à mon cordial dévouement pour cette cause.

Ensemble, pour notre France chrétienne,

 

Guillaume Gattermann

 

Délégué général d’Avenir de la Culture

 

Facebook

 

Twitter

 

Youtube

 

Website

 

 
 
 

PS : Monsieur gilberté, c’est très urgent ! Un immense centre islamique et une méga-mosquée d’architecture néo-ottomane pourraient voir le jour à Metz.

 

Pour empêcher ce projet d’aboutir, il est indispensable que la pétition adressée au maire de Metz recueille au moins 100 000 signatures.

S’il vous plaît, donnez-moi un coup de pouce afin que je puisse payer de la publicité sur les réseaux sociaux.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :