Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chère Madame, cher Monsieur,


Libération poursuit son travail de calomnie contre votre média libre.


Et fait peser une grave menace sur Boulevard Voltaire.


Après nous avoir qualifié de "site haineux"…


après avoir, dans un article intitulé "la désinfosphère", inventorié des "sites complotistes", égrenant pêle mêle des sites sur "les Illuminati", d'autres sur les "nanoparticules dans les vaccins contre le Covid-19" et... Boulevard Voltaire


Libération vient d'user de la même technique de l'amalgame, pour coller à votre média Boulevard Voltaire l'étiquette "complotiste prorusse" :
"l’ambassade de Russie en France repartage des comptes de sources «complètement alternatives issues d’écosystème de la complosphère française ou un peu plus alternative et qui adoptent des positions prorusses, comme, FranceSoir, Marcel Dubreuil, fondateur du média complotiste en 442 ou encore Boulevard Voltaire et l’animateur André Bercoff»".


"Haineux", "désinformateur", "complotiste prorusse ", voilà donc les étiquettes infâmantes dégainées par les journalistes bien-pensants, pour salir ceux qui contestent leur mainmise sur l'information…


… à commencer par votre média libre Boulevard Voltaire !


Chaque nouvelle attaque vise à restreindre, à détruire, la capacité de Boulevard Voltaire à diffuser des informations non conformes à la
bien-pensance.


Et c'est avec la plus grande force que nous devons riposter.


Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose… Cette stratégie de la calomnie répétée nous cause déjà un tort immense.

Car si nos lecteurs fidèles comme vous ne sont pas dupes d'une telle manipulation, qu'en est-il de ceux qui ne nous connaissent pas encore, et qui tombent sur ces articles diffusés sur la Toile ?


Avec votre aide, nous devons absolument organiser la riposte contre cette nouvelle attaque odieuse.


Une attaque d'autant plus révoltante qu'elle émane d'un quotidien lourdement subventionné, et qui se prétend à la pointe de la rigueur journalistique, maintenant qu'il s'est auto-proclamé spécialiste du "fact-checking" !


Nous avons déjà deux actions judiciaires en cours contre Libération, procédures malheureusement très longues. Et nous étudions avec nos avocats l’opportunité de les assigner à nouveau en justice.


Et surtout, nous devons redoubler d'efforts pour faire connaître Boulevard Voltaire à des centaines de milliers de nouveaux lecteurs, pour qu'ils découvrent notre média libre par eux-mêmes.

 

JE FAIS UN DON

 

C'est le meilleur moyen de contrer ces attaques sournoises…


… et la désinformation, la vraie, à laquelle se livre Libération.


Pour salir ainsi Boulevard Voltaire, Libération perçoit 5,9 millions d'euros de subventions publiques par an, pris sur vos impôts.


De notre côté, pour résister et contrer les médias officiels, nous ne pouvons compter que sur vous et tous les lecteurs de Boulevard Voltaire : votre générosité est la condition de notre action et de notre réussite !


Dans leur précédent article calomnieux, les journalistes de Libération s'étonnaient que nous nous présentions comme un média de "presse alternative", comme si la mainmise qu’ils exercent sur l'information donnée aux Français était incontestable.


Grâce à votre soutien, pourtant, nous l'avons déjà ébranlée : désormais, ce sont 5,7 millions de lecteurs qui, comme vous, viennent chercher sur notre média libre l'information qu'ils ne trouvent pas ailleurs.


Un cauchemar pour tous ceux qui, comme à Libération, veulent imposer leurs idées bien-pensantes aux Français, avec un matraquage politiquement correct qui détruit notre pays.


Nous sommes à un moment charnière du bras de fer entamé contre ces ennemis de la liberté d'expression et d'information.


Et pour faire cesser leurs attaques pernicieuses - et mettre un terme à leur monopole sur l'information - il faut que nous nous renforcions à chacune de leurs attaques.


Pour cela, vous est-il possible de faire un don de 50, 100 ou 150 euros, ou peut-être même 200 ou 500 euros ou plus à Boulevard Voltaire ?

JE FAIS UN DON

JE FAIS UN DON

 

C'est le meilleur moyen de contrer ces attaques sournoises…


… et la désinformation, la vraie, à laquelle se livre Libération.


Pour salir ainsi Boulevard Voltaire, Libération perçoit 5,9 millions d'euros de subventions publiques par an, pris sur vos impôts.


De notre côté, pour résister et contrer les médias officiels, nous ne pouvons compter que sur vous et tous les lecteurs de Boulevard Voltaire : votre générosité est la condition de notre action et de notre réussite !


Dans leur précédent article calomnieux, les journalistes de Libération s'étonnaient que nous nous présentions comme un média de "presse alternative", comme si la mainmise qu’ils exercent sur l'information donnée aux Français était incontestable.


Grâce à votre soutien, pourtant, nous l'avons déjà ébranlée : désormais, ce sont 5,7 millions de lecteurs qui, comme vous, viennent chercher sur notre média libre l'information qu'ils ne trouvent pas ailleurs.


Un cauchemar pour tous ceux qui, comme à Libération, veulent imposer leurs idées bien-pensantes aux Français, avec un matraquage politiquement correct qui détruit notre pays.


Nous sommes à un moment charnière du bras de fer entamé contre ces ennemis de la liberté d'expression et d'information.


Et pour faire cesser leurs attaques pernicieuses - et mettre un terme à leur monopole sur l'information - il faut que nous nous renforcions à chacune de leurs attaques.


Pour cela, vous est-il possible de faire un don de 50, 100 ou 150 euros, ou peut-être même 200 ou 500 euros ou plus à Boulevard Voltaire ?

JE FAIS UN DON

 

Sentez-vous libre de faire un don du montant de votre choix.


Mais s'il vous plaît, si vous le pouvez, aidez-nous maintenant, en acceptant de faire un don à Boulevard Voltaire pour riposter aux attaques odieuses de Libération, et nous permettre de diffuser encore plus massivement l'information que ses journalistes indignes préfèrent censurer et dénigrer.


Avec toute notre gratitude,


L'équipe de Boulevard Voltaire

 

Sentez-vous libre de faire un don du montant de votre choix.


Mais s'il vous plaît, si vous le pouvez, aidez-nous maintenant, en acceptant de faire un don à Boulevard Voltaire pour riposter aux attaques odieuses de Libération, et nous permettre de diffuser encore plus massivement l'information que ses journalistes indignes préfèrent censurer et dénigrer.


Avec toute notre gratitude,


L'équipe de Boulevard Voltaire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :