Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madame, Monsieur,


Il ne se passe pas un jour sans que les médias subventionnés se livrent à une propagande grossière pour manipuler l'élection présidentielle, à quelques jours du second tour.


C'est le fonctionnement même de notre démocratie qui est mis à mal !


Nous vous demandons d'aider Boulevard Voltaire à organiser une gigantesque vague d'indignation.


Pour que les élections ne soient plus grossièrement manipulées par les médias, dites 

STOP AU MÉDIATIQUEMENT CORRECT

Madame, Monsieur,


Il ne se passe pas un jour sans que les médias subventionnés se livrent à une propagande grossière pour manipuler l'élection présidentielle, à quelques jours du second tour.


C'est le fonctionnement même de notre démocratie qui est mis à mal !


Nous vous demandons d'aider Boulevard Voltaire à organiser une gigantesque vague d'indignation.


Pour que les élections ne soient plus grossièrement manipulées par les médias, dites 

STOP AU MÉDIATIQUEMENT CORRECT

 

et transférez cet email à tous vos contacts, pour qu'il signent eux aussi notre appel.


Plus c'est gros, plus ça passe !


• "Avec Marine Le Pen, les pauvres vont peut-être mourir" (Le Parisien, entretien avec Gérald Darmanin)

• "Si l’extrême droite gagne, moi comme tant d’autres militant·e·s féministes, ou antifa, ou antiracistes, nous sommes menacées très directement de mort." (Libération, interview d'Alice Coffin)


Le ridicule ne tue pas… Mais ce qui meurt assurément dans notre pays, avec des titres de presse aussi ridiculement outranciers, c'est un débat d'idées et des élections dignes de ce nom.


Impossible d'échapper au pilonnage médiatique partisan :


• "La candidate défend un programme xénophobe et autoritaire, qui affaiblirait les contre-pouvoirs et mettrait la France au ban des démocraties européennes" (France Info) ; "Marine Le Pen et la menace du coup de force institutionnel" (Challenges) ; "Une forme de coup d'État constitutionnel" (BFM TV) ; "Avec Marine Le Pen, le coup d’État permanent" (Alternatives économiques) 

• Des Unes hystériques titrant, sur la photo de la candidate : "Danger !" (Challenges) ou encore "Alerte nationale" (L'Obs). "Si Marine Le Pen était élue, elle pourrait devenir la commandante en chef de la force de frappe française, et déclencher l'équivalent de 48 000 Hiroshima." (L'Obs)

• Et quand les journalistes de Marianne conçoivent une Une refusant de dicter la conduite à suivre à leurs lecteurs, c'est l'actionnaire qui intervient pour appeler à voter Macron "pour éviter le chaos".


Il est urgent de combattre la mainmise de la bien-pensance sur l'information donnée aux Français, pour que l'élection présidentielle, les législatives et tous les scrutins qui suivront ne soient pas grossièrement manipulés.


Rejoignez les 123 000 personnes déjà mobilisées contre le médiatiquement correct, en signant vous aussi la pétition :

 

Stop au médiatiquement correct !

JE SIGNE LA PÉTITION

 

Et après avoir signé, aidez autant que vous le pouvez notre média libre Boulevard Voltaire à se renforcer pour contrer le médiatiquement correct.


Faites suivre ce message à vos amis, pour leur permettre de manifester eux aussi leur indignation contre la propagande outrancière des médias bien-pensants, largement financée par leurs impôts.


Et partagez la pétition sur vos réseaux sociaux :


https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/petition-stop-mediatiquement-correct-2/


Vous faites partie des citoyens conscients des ravages du médiatiquement correct sur notre pays. Aidez-nous à créer le sursaut qui permettra d'en sortir, et de restaurer le débat loyal dont notre démocratie a tant besoin.


Merci !


Bien cordialement,


L'équipe de Boulevard Voltaire

 

et transférez cet email à tous vos contacts, pour qu'il signent eux aussi notre appel.


Plus c'est gros, plus ça passe !


• "Avec Marine Le Pen, les pauvres vont peut-être mourir" (Le Parisien, entretien avec Gérald Darmanin)

• "Si l’extrême droite gagne, moi comme tant d’autres militant·e·s féministes, ou antifa, ou antiracistes, nous sommes menacées très directement de mort." (Libération, interview d'Alice Coffin)


Le ridicule ne tue pas… Mais ce qui meurt assurément dans notre pays, avec des titres de presse aussi ridiculement outranciers, c'est un débat d'idées et des élections dignes de ce nom.


Impossible d'échapper au pilonnage médiatique partisan :


• "La candidate défend un programme xénophobe et autoritaire, qui affaiblirait les contre-pouvoirs et mettrait la France au ban des démocraties européennes" (France Info) ; "Marine Le Pen et la menace du coup de force institutionnel" (Challenges) ; "Une forme de coup d'État constitutionnel" (BFM TV) ; "Avec Marine Le Pen, le coup d’État permanent" (Alternatives économiques) 

• Des Unes hystériques titrant, sur la photo de la candidate : "Danger !" (Challenges) ou encore "Alerte nationale" (L'Obs). "Si Marine Le Pen était élue, elle pourrait devenir la commandante en chef de la force de frappe française, et déclencher l'équivalent de 48 000 Hiroshima." (L'Obs)

• Et quand les journalistes de Marianne conçoivent une Une refusant de dicter la conduite à suivre à leurs lecteurs, c'est l'actionnaire qui intervient pour appeler à voter Macron "pour éviter le chaos".


Il est urgent de combattre la mainmise de la bien-pensance sur l'information donnée aux Français, pour que l'élection présidentielle, les législatives et tous les scrutins qui suivront ne soient pas grossièrement manipulés.


Rejoignez les 123 000 personnes déjà mobilisées contre le médiatiquement correct, en signant vous aussi la pétition :

 

Stop au médiatiquement correct !

JE SIGNE LA PÉTITION

 

Et après avoir signé, aidez autant que vous le pouvez notre média libre Boulevard Voltaire à se renforcer pour contrer le médiatiquement correct.


Faites suivre ce message à vos amis, pour leur permettre de manifester eux aussi leur indignation contre la propagande outrancière des médias bien-pensants, largement financée par leurs impôts.


Et partagez la pétition sur vos réseaux sociaux :


https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/petition-stop-mediatiquement-correct-2/


Vous faites partie des citoyens conscients des ravages du médiatiquement correct sur notre pays. Aidez-nous à créer le sursaut qui permettra d'en sortir, et de restaurer le débat loyal dont notre démocratie a tant besoin.


Merci !


Bien cordialement,


L'équipe de Boulevard Voltaire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :