Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un rayon de soleil.
Alexandra Henrion-Caude, généticienne et neurobiologiste, elle découvre en 2012 l'implication d'ARN non-codants dans des maladies génétiques. Depuis toujours, elle se bat contre la culture de mort. Une des premières scientifique à avoir dénoncé la dictature de l’hygiène.
En ces temps d’immonde dictature participative, de culture de mort, de pourriture culturelle satanique et de lâcheté généralisée à l’échelle planétaire (et notamment dans les milieux de la recherche scientifique et médicale), il est d’autant plus plaisant de pouvoir enfin et sans retenue féliciter une personne qui le mérite.
Ce jour je voudrais en mon nom et au nom de tous ceux qui résistent aux pressions démoniaques de tout bord, au nom de tous ceux et celles qui refusent de se laisser transformer en morts-vivants, dire toute ma sympathie et mon affection à la courageuse et lumineuse Madame Alexandra Henrion-Caude.
Oui Madame, nous voulons vous remercier d’exister, vous êtes une bouffée d’oxygène dans cette atmosphère putride de «collabos au mal», oui, vous êtes un rayon d’espoir.
Au fond, vous faites partie du petit nombre qui en dépit de toutes les embûches tendues par les larbins interchangeables du système (du petit journaliste jusqu’au président et en passant par le virologue de service), permet au genre humain de ne pas désespérer. Et cela, Madame, c’est précieux. Vous prouvez, à l’instar jadis du grand professeur Lejeune, qu’il y aura toujours des êtres humains courageux, et qui par passion pour la vérité, ne renonceront jamais.
Du fond du cœur, Madame, nous vous remercions car plus que jamais nous avons besoin de personnes comme vous.
Bravo Madame...
Peut être une image de 1 personne
 
 
 
Patrizia Di Nanno et 6,2 K autres personnes
 
818 commentaires
4,8 K partages
 
J’aime
 
 
 
Commenter
 
 
Partager
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :