Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

               www.acdn.net   contact@acdn.net   

 

                                               Saintes, le 27 décembre 2021

 

Mesdames, Messieurs,

J’ai adressé hier un appel aux 925 membres du Parlement français : Ne vaccinez pas le Petit Jésus ! Aujourd’hui je m’adresse à vous car l’heure est grave.

Loin de respecter la « trève des confiseurs », le gouvernement en profite pour ordonner au Parlement d’examiner et de voter dans la semaine qui vient, dès ce lundi 27 décembre, un projet de loi l’autorisant à nous soumettre tous, de fait, à l’obligation vaccinale, camouflée sous le nom de « pass vaccinal ». Elle dictera la vie quotidienne de chacun de nous et nous privera de nos libertés fondamentales les plus élémentaires, en allant jusqu’à s’introduire dans les cellules de notre corps.

Il y a tout juste un an, la question était posée au ministre de la Santé : “Faudra t-il, Monsieur le Ministre, demain, être vacciné pour aller au restaurant ou prendre l’avion par exemple ?” A quoi Olivier VÉRAN répondait : “La réponse est non. La vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire. Le Président de la République s’y est engagé, le Premier Ministre également. J’ai eu l’occasion de le dire, le vaccin contre le coronavirus ne sera pas obligatoire, ni pour prendre un transport en commun, ni pour entrer dans un restaurant et évidemment pour aller travailler.”

Et voilà qu’aujourd’hui, le même ministre de la Santé déclare cyniquement : “Le pass vaccinal est une façon d’arriver à l’obligation vaccinale, mais moi, je pense que c’est plus efficace que de mettre une amende”. Quant au Président de la République, il fait disparaître le tweet où il s’engageait à ne jamais nous imposer de vaccination obligatoire. Telle est la gouvernance à laquelle le Parlement est sommé de prêter main forte en lui fournissant l’onction démocratique.

Ne vous faites AUCUNE illusion : que vous soyez ou non déjà vacciné(e) contre le Sars-Cov-2, vous subirez un jour ou l’autre la férule de cette loi liberticide, tyrannique, si elle est adoptée. Les Israéliens en sont déjà à leur quatrième injection obligatoire, et il n’y a aucune raison pour que la vaccinite s’arrête là. 3e, 4e, 5e doses… Il faudra en permanence être à jour de sa vaccination pour pouvoir aller au cinéma, au café, dans les lieux sportifs ou culturels, prendre le train ou l’avion, voyager à l’étranger… Les Finlandais ont déjà inventé la solution technique pour faciliter les choses : une puce implantée sous la peau de la main et reliée en permanence à un centre de contrôle vaccinal à distance nous permettra de « montrer patte blanche ». Et bien sûr, d’être « tracé ».

Dans quel monde encore plus fou qu’actuellement allons-nous devoir vivre ? La Chine, notre idéal ?

Citoyens, agissons quand il en est encore temps, pour faire respecter notre dignité d’êtres humains, doués d’un corps et d’un esprit, de raison et de libre-arbitre.  Signez  https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-au-pass-vaccinal-5503/qui a dépassé les 500 000 signatures. Assiégez votre député, votre sénateur, par mail, par téléphone, exigez qu’il ou elle vote contre ce projet de loi. Intervenez de toute urgence. C’est une question d’heures !

C’est de notre corps à chacun ou chacune qu’il s’agit, pas du corps de nos gouvernants, qui se font vacciner mais attrapent le Covid, ne respectent ni les mesures-barrières qu’ils préconisent, ni leurs propres promesses, et ont suffisamment prouvé qu’ils ne maîtrisent rien du tout, changent de consigne comme de chemise, mentent comme ils respirent, et n’ont qu’un objectif constant dans toute cette inconstance : exercer, conserver et accroître toujours plus leur pouvoir.  « Mais quoi, ce sont des fous ! », dirait Descartes.

Halte à la dictature de Léviathan, de ses fifres et ses sous-fifres. Citoyens, unissons-nous comme les doigts de la main contre « le plus froid des monstres froids ». Il est toujours temps de se battre pour gagner, quand la cause n’est pas totalement désespérée. Si l’on s’y prend bien, la France et le monde sont encore sauvables. 

Vous pouvez aussi y contribuer en remplissant le bulletin ci-joint de soutien à ma candidature. Nous avons besoin de votre aide.

Merci. Cordialement.

Jean-Marie Matagne, Président d’ACDN

Docteur en Philosophie

Père, grand-père

Candidat à la présidence de la République

Pour une France démocratique et conviviale, dans un monde décarboné, dénucléarisé, démilitarisé

 www.tousalelysee.net    

 contact@tousalelysee.net   06 72 67 65 18

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :