Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

82 % risques de perdre son bébé suite au vaccin


Chère lectrice, cher lecteur,

L’heure est grave.

Et le gouvernement français, en menaçant de rendre le vaccin obligatoire –risque de commettre une erreur irréparable.

En plus de violer les principes de dignité les plus évidents, garantis mondialement après les horreurs nazies par le code de Nuremberg, l’État se condamnera à verser des indemnités en cas d’effets secondaires graves.

Or l’État, c’est vous.

Ce qui signifie que vous paierez pour indemniser les personnes qui ont pris volontairement ces produits expérimentaux, ainsi que toutes les victimes des professions auxquelles on a forcé la main.

Mais ce n’est que le côté matériel de la médaille…

Désormais, la moitié de la population française refuse de se faire vacciner, à cause de la marée d’effets secondaires, et des morts nombreuses que la pharmacovigilance recense au compte-goutte, mais dont tant sont témoins aux 4 coins du pays.

Mais je veux aujourd’hui soulever le lièvre du danger insensé qui est pris avec ces vaccins en ce qui concerne la fertilité de la population, et donc son avenir très proche.

Et pour cela, il nous faut nous référer à une étude qui, je dois l’admettre, m’a donné froid dans le dos.

Une étude terrifiante

Comme nous allons le voir, les études que les médias nous présentent sont rarement fiables.

Toutefois, cette étude est fiable, au moins pour 3 raisons – 3 raisons pour lesquelles elle risque de disparaître très vite des radars.

  • Elle a été faite sur plusieurs centaines de patientes, et non une cinquantaine, comme les suivantes
  • Elle a été publiée dans l’un des journaux de médecine les plus anciens et les plus respectables : le New England Journal of Medicine
  • Elle a été revue par des pairs, ce qui veut dire que d’autres médecins ont attesté de ses résultats.

Et pourtant, comme vous allez le voir, une partie des résultats de cette étude a été volontairement noyée dans le calcul statistique pour qu’on ne voit pas les risques effroyables de la vaccination pour les femmes enceintes.

Cette étude, comme bien d’autres, risque d’être retirée pour complaire au lobby pharmaceutique, donc permettez-moi de vous mettre ses références :
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :