Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aucun animal ne devrait vivre ce calvaire

Picto citation

« Oh le pauvre. C’est horrible. »

Ces mots, ce sont ceux de Julie Depardieu, découvrant le sort d’un poulet sélectionné génétiquement pour grossir toujours plus vite. Au mépris des souffrances engendrées.

Les images de notre dernière enquête montrent des poulets à croissance ultrarapide : une race de poulets issue d'une sélection génétique intensive, appelée Ross 308. Ils grossissent près de 4 fois plus vite qu’en 1950 ! Leur squelette n'arrive plus à supporter le poids de leur corps difforme, leurs organes vitaux sont comprimés, entraînant des difficultés cardiaques et respiratoires... Non, vous n’êtes pas dans un film d'anticipation, mais dans un élevage intensif français en 2021.

Et comme si cela ne suffisait pas, ces poulets sont entassés par milliers dans des hangars sombres, où la litière sale leur brûle la peau et les pattes. Ils n’en sortiront jamais – sauf pour aller à l’abattoir.

L214 porte plainte pour mauvais traitements contre l'éleveur, son groupement, ainsi que le groupe LDC qui cautionne ces pratiques.

Vous pouvez changer les choses

Ces conditions d’élevage sont inadmissibles, et révoltantes. C’est pourquoi L214 se bat au quotidien pour les poulets et tous les animaux en souffrance dans les élevages et les abattoirs, grâce à votre soutien.

Je soutiens L214

 

soutenez L214

Nos actions portent leurs fruits. Tous les acteurs de la grande distribution, dont Carrefour, Lidl, Intermarché ou encore Aldi, se sont engagés à bannir le pire de l’élevage intensif des poulets, et à garantir une part minimale d’élevages avec accès à l’extérieur dans leurs approvisionnements. Fleury Michon, Pierre Martinet, La Mie câline ou encore Bonduelle se sont également engagés. En tout, près de 90 entreprises ! Cela représente des millions de poulets qui ne vivront plus les pires conditions d’élevage.

Mais il reste encore de très nombreux acteurs à convaincre, et des millions de poulets à défendre. Sans compter les poules, cochons, lapins, vaches… en souffrance dans les élevages ou les abattoirs, et qui ont également besoin d’être défendus.

Vous pouvez nous aider André à aller encore plus loin. Je sais que vous avez à cœur de réduire les souffrances infligées aux animaux, et de changer le plus de vies possible : aidez-nous à poursuivre nos actions !

Je fais un don

 

Votre présence à nos côtés est décisive pour nous permettre d’obtenir des avancées pour les animaux. Je compte sur vous !

Merci infiniment,


 

Sébastien Arsac
Directeur des enquêtes

Sébastien Arsac

P.-S. Votre don à L214 vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu de 66 % de son montant. Un don de 50 € vous coûte réellement 17 € après la réduction d'impôt. Faites-en profiter les animaux !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :