Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si vous ne visualisez pas correctement cet e-mail, cliquez ici

 

Madame, Monsieur,


Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), vient d'infliger une amende hallucinante à CNews pour des propos d'Eric Zemmour : 200 000 euros !


L'objectif ne fait aucun doute : faire taire et renvoyer Eric Zemmour…


… et dissuader tous les autres médias de briser, eux aussi, les tabous du politiquement correct.


S'il vous plaît, aidez-nous à organiser une riposte massive.


Signez et faites signer la pétition "Stop au médiatiquement correct !"

 

JE SIGNE LA PETITION

 

 

Le 25 septembre dernier, un jeune Pakistanais arrivé en France deux ans plus tôt et pris en charge en tant que mineur non accompagné, commet une attaque terroriste au hachoir près des anciens bureaux de Charlie Hebdo. Le 29, Eric Zemmour dénonce sur CNews les méfaits des immigrés "mineurs isolés" :


"La première chose à faire, c'est de les renvoyer à leurs parents. […] Ils n'ont rien à faire ici. Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs ; c'est tout ce qu'ils sont. […] Tous les mineurs isolés ne sont pas des voleurs, des violeurs, des assassins. Mais comme il y en a beaucoup qui le deviennent, il faut protéger les Français."


Ce 17 mars, dégainant l'arme désormais classique de "l'incitation à la haine", le CSA a condamné la chaîne à une amende record.


La vérité, pourtant, la voici :


• Dans l'agglomération parisienne, "la moitié des personnes interpellées pour cambriolages sont des mineurs isolés", d'après la Préfecture de Police.


• Situation similaire à Bordeaux, par exemple, où ils commettent 44 % des délits.


• Sans parler des crimes, comme celui commis par un migrant guinéen, âgé officiellement de 16 ans quand il a violé une jeune femme à Montpellier.

 

Ces faits, il faudrait donc les cacher et les nier, les taire sans jamais les dénoncer… simplement parce qu'ils contredisent les dogmes du politiquement correct ?

 

Dans sa décision, digne d'un procès stalinien, le CSA reproche à Zemmour d'avoir déclaré que tous les mineurs isolés étaient des voleurs, des assassins et des violeurs. À la fin de son intervention, pourtant, Zemmour avait clairement indiqué le contraire… ce que le CSA a fait mine d'ignorer, pour faire un exemple et museler toute tentative de commentaire non conforme à la bien-pensance.


Bien sûr, CNews va engager des recours contre cette décision. Et on peut espérer qu'elle obtiendra gain de cause, la Justice ayant déjà fait annuler des décisions abusives du CSA.


Mais dès aujourd'hui, il faut faire bloc, tous ensemble, pour faire contrepoids aux pressions inacceptables du CSA.


Il est insupportable qu'on soit condamné aujourd'hui, en France, pour parler de l'immigration comme le fait Eric Zemmour, de façon certes véhémente, mais sur la base de faits parfaitement établis.


Des féministes peuvent demander à longueur d'antenne "comment faire pour que LES hommes arrêtent de violer", mais Eric Zemmour, lui, est cloué au pilori pour avoir insuffisamment nuancé ses propos sur les nombreux méfaits commis par des mineurs isolés ?


Et CNews est taxée de 200.000 euros d'amende. Comme si cela ne suffisait pas que les activistes "Sleeping Giants" privent la chaîne de recettes publicitaires en harcelant les annonceurs, tout comme ils l'ont fait pour notre média libre Boulevard Voltaire.


L'arrogance, la virulence, la toute-puissance du camp de la bien-pensance sont telles que rien ne les arrêtera, si ce n'est une résistance phénoménale, prodigieuse, à travers toute la France.


S'il vous plaît, aidez-nous par tous les moyens à l'organiser :

 

JE SIGNE LA PETITION

 

 

STOP AU MEDIATIQUEMENT CORRECT !

 

 

Le seul espoir que, demain, des médias osent encore braver les diktats du CSA, c'est que des dizaines et des centaines de milliers de personnes s'insurgent contre cette férule bien-pensante et exigent le rétablissement de la liberté d'expression et d'information dans notre pays.


Alors, après avoir signé la pétition, transférez ce message à tous vos contacts, pour leur permettre de rejoindre le mouvement.


Et n'oubliez pas de partager aussi la pétition sur les réseaux sociaux :
 

https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/petition-stop-mediatiquement-correct/

facebooktwitter

Si chaque citoyen soucieux comme vous de restaurer la liberté d'information arrive à faire signer 3, 5 ou 10 personnes autour de lui, nous pourrons constituer une force de résistance très puissante, permettant de desserrer l'étau de la censure et de vaincre le médiatiquement correct.


Merci d'avance.


Librement,

L'équipe de Boulevard Voltaire

 

 

Si vous souhaitez vous désabonner de cette liste d'envoi,  cliquez ici

Statistics image

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :